10 Conseils pour bien préparer un entretien d'embauche

10 Conseils pour bien préparer un entretien d'embauche
10 Conseils pour bien préparer un entretien d'embauche 

    L'entretien d'embauche est la partie la partie la plus stressante dans la recherche du travail, car c'est à  travers cela que l'employeur jugera réellement avec qui il aura à  faire. Ainsi donc réussir son entretien est très important. Voici pour vous 10 conseils pour vous aidez à bien préparer votre entretien d'embauche. 


1) Faites des recherches approfondies sur l'entreprise

Se renseigner suffisamment sur l’entreprise est la base d’un entretien réussie. Jetez un œil au site web de l’entreprise et réalisez des fiches mnémotechniques pour retenir les points importants tels que l’organigramme, les valeurs de la société, les clients principaux, les dernières actualités… Être informé est un excellent moyen de paraître motivé.

2)  Maitrisez un maximum d'informations sur le poste auquel vous avez posé candidature

Il est très important pour le recruteur de savoir qu'il a bien fait de vous donner une chance après analyse de votre CV et de votre lettre de motivation. Ainsi il sera donc question pour vous d'être capable de défendre tout les éléments énumérez dans ces derniers.

3) Respectez l'heure de l'entretien

Si possible venez 15 min avant le début du temps qui vous a été donné pour votre temps. La ponctualité est un grand atout dans le monde de l'emploi, vue que une minute à ne rien faire lors des heures de travail peut faire perdre beaucoup à une entreprise.

4) Ne jamais couper la parole à l'employeur

Avoir le sens de l'écoute est tes bien pour réussir votre entretien. Par moment vous serez appelés à tomber sur des recruteurs toujours prêt à vous contredire, sachez juste que c'est un exercice que l'on est entrain de vous faire passer pour voir si réellement vous saurez garder votre sang froid lors des incidents en entreprise.

5) Soignez votre apparence 

Lors d’un entretien, l’apparence compte énormément. Une tenue adaptée est requise ainsi qu’une bonne gestuelle. Selon certaines études, en entretien vous êtes jugés à environ 55% sur votre apparence, à 38% sur votre gestuelle et à seulement 7% sur vos propos. Mais ces pourcentages généralistes varient suivant les secteurs d’activités.

6) Parlez avec éloquence

Quoi de plus frustrant qu’un candidat ayant un profil totalement en accord avec le poste, mais une élocution incertaine et un ton mou. Ne négligez pas l’intonation de votre voix, elle est porteuse de votre discours et sera le reflet direct de votre profil. Il est presque impossible de croire dynamique un candidat, si il le dit d’une voix mollassonne.


7) Savoir répondre a la fameuse question " Parlez-moi de vous "

Cette question piège demeure un classique de l'entretien d'embauche. Rien ne sert de stresser : le recruteur n'attend pas de vous un long monologue depuis votre naissance à aujourd'hui. Au contraire, le but est de tester votre capacité à synthétiser un discours clair en lien avec le poste et votre présence en entretien. Alors n'en faites pas des tonnes, soyez concis mais clair et vendeur.


8) Ne dites pas du mal de votre ancien employeur/ entreprise

C’est l’erreur à éviter ! Même si vos propos sont légitimes et justifiables, personne n’aime être critiqué et encore moins savoir qu’il pourra l’être…


9) Au revoir et merci

Dernier point important lors d'un entretien d'embauche, la manière dont vous y mettez un terme. Si un recruteur vous demande à la toute fin si vous avez des questions, il est vital d'avoir noté - par écrit éventuellement - dans un coin de votre tête les points que vous souhaitez approfondir. Cela signifie que vous vous projetez déjà dans le poste et que vous prenez les choses à cœur. Enfin, pour conclure l'entretien, il est de rigueur de remercier votre interlocuteur, de lui dire au revoir et, encore mieux, de saluer les autres personnes qui vous ont accueilli. Sinon, le ou la personne à l'accueil aura vite fait de vous tailler un costard... Toutes ces personnes feront peut-être bientôt partie de votre quotidien !

10) Enfin, soyez sûr de vous ! Pensez à regarder le recruteur dans les yeux, pas question de le dévisager ou de le défier, mais bannissez le regard fuyant. Entre l’arrogance et la confiance en soi, il n’y a qu’un pas.


Aucun commentaire:

Vous avez des questions par rapport à cet article ? Laissez votre préoccupation en commentaire. Nous nous efforcerons de vous répondre dans les brefs délais !

Fourni par Blogger.
// disable viewing page source