Top 05 des grandes écoles d'ingénieurs au Cameroun



Le métier de l'ingénieur consiste à résoudre des problèmes technologiques concrets, liés à la conception, la réalisation et la mise en œuvre de produits, de systèmes ou de services. Il exerce son activité dans l’ensemble des secteurs : industrie, bâtiment, travaux publics, agriculture, transports, finance, environnement, énergie... C'est ainsi donc une bonne formation dans une grande école d'ingénieur est nécessaire. Tout au long de cet article, nous allons vous présenter le top (05) des écoles d'ingénieur au Cameroun.

1. Ecole  Nationale Supérieur des Travaux Publics (ENSTP)


Créée en 1970, par décret du Président de la République, sous l’appellation Ecole Nationale de Technologie (ENAT), elle devient, en 1982, l’Ecole Nationale Supérieure des Travaux Publics (ENSTP). En effet, c'est un établissement Public de formation professionnelle technique. . Elle comprend une école annexe à BUEA et deux Centres de Métier des Travaux Publics (CMTP) à AKONOLINGA et à GAROUA. Elle offre cinq filières différentes génie civil, génie  environnement, Topographie et Cadastre, Urbanisme, Architecture.


2. Ecole Nationale Supérieur Polytechnique de Yaoundé (ENSP):



Elle a été  fondée le 4 juin 1971 avec pour objectifs de former des ingénieurs et de renforcer la recherche pour l'émergence du Cameroun. Elle est une composante de Université de Yaoundé I. Elle forme des ingénieurs de conception dans les filières suivantes : génie civil (bâtiment et travaux publics, génie urbain), génie informatique, génie électrique, génie industriel, génie télécommunications et génie mécanique. Au Cameroun, on trouve également une école Polytechnique à Douala, et une autre à Maroua.


3. Faculté d'Agronomie et des Sciences Agricoles (FASA)

Créée en 1993, la FASA est un des établissements de l'université de Dschang. Elle a des campus dans les 5 zones agroécologiques du Cameroun. Sa principale mission est de mettre en œuvre une politique cohérente de formation des cadres moyens et supérieurs dédiés à la production agricole, à la sécurité alimentaire et au développement durable. Des enseignements de productions végétales, de productions animales, de gestion forestière, de mécanisation et génie rural, d'économie et sociologie rurales y sont dispensés.


4. Ecole Nationale Supérieure des Sciences Agro-industrielles (ENSAI)


L’Ecole Nationale Supérieure des Sciences Agro-industrielles (ENSAI), pôle d’excellence de formation en Agro-industrie au Cameroun et dans la sous-région de l’Afrique Centrale est un établissement phare de l’Université de Ngaoundéré sous tutelle le Ministère de l’Enseignement supérieur.

Crée par arrêté présidentiel No 433/CAB/PR du 04/10/1982 sous l’appellation ENSIAAC, puis réorganisée en 1993, l’ENSAI a six missions principales: la formation des ingénieurs de haut niveau, la spécialisation des ingénieurs, la formation doctorale, l’appui au développement, la promotion de la recherche, recyclage et le perfectionnement des cadres.


5. Ecole nationale supérieure des Postes, des Télécommunications et des Technologies de l’Information et de la Communication (SUP’PTIC) :


C'est une institution placée sous la tutelle du Ministère des Postes et Télécommunications du Cameroun. Elle a été créée le 03 octobre 1969 sous l’appellation de « Ecole Fédérale des Postes et Télécommunications ». Cette institution deviendra Ecole Nationale Supérieure des Postes et Télécommunications le 14 octobre 1982. En 2016 le Changement de dénomination. L'ENSPT devient SUP'PTIC. Elle forme des cadres dans les métiers des télécommunications. Il est une référence des formations des TIC.


Quelques Instituts Privées de formation des Ingénieurs

1. École Supérieure d'ingénieurs d'Afrique Centrale sous la tutelle de l'université de Douala (ESIAC):


C’est l’une des rares écoles privées au Cameroun à délivrer un diplôme d’ingénieurs reconnus par le MINESUP sous la tutelle académique de l’Université de Douala. Elle comporte plusieurs filières et spécialité dans les domaines industriel et technologique, commercial, gestion et de management. 

2. Ecole d'Ingénierie Industrielle de Bangangté


L’Institut Supérieure des Sciences des Techniques Industrielles et Commerciales (ISTIC) dont le nom commercial est « Ecole d’Ingénierie Industrielle (E2I) » est un Institut Privée de l’Enseignement Supérieur (IPES) sous la tutelle de l’Université de Douala, crée en 2008 par l’arrête ministérielle Arrêté de création N° 08/ 0096 / MINESUP / du 05 mai 2008suivi de Arrêté d’ouverture N°12 / 0373 / MINESUP/ du 16 aout 2012.Son objectif exclusif est de proposer un cycle d’ingénieurs complet (BAC+5) dans un contexte où la plupart des Institutions privée ne forment que les BAC+2 (BTS, DSEP, etc.) et Bac+3, permettant ainsi aux jeunes camerounais d’obtenir les diplômes de grandes universités étrangères tout en restant au Cameroun. Elle forme des ingénieurs dans les filières génie minier, ingénieurs informatique, ingénieur réseaux et télécoms , ingénieur pétrolier. 

A lire aussi : Top 7 des secteurs qui recrutent le plus au Cameroun

3 commentaires:

  1. Parmi les écoles privées il y'a des écoles tel que SOUTH POLYTECH DE L'IUGET, POLYTECHNIQUE SAINT JÉRÔME DE L'UNIVERSITÉ CATHOLIQUE SAINT JÉRÔME , L'UCAC ICAM DE L'UNIVERSITÉ CATHOLIQUE D'AFRIQUE CENTRALE. C'est écoles forment d'excellents ingénieurs avec le concour dU MINSUP.

    RépondreSupprimer
  2. Ce classement est infondé on ne sais pas sur quoi ils se basent pour faire ce classement !!

    RépondreSupprimer
  3. Je cherche une école d'ingénieur,soit qui forme dans la construction mécanique ou la maintenance des systèmes hydrauliques

    RépondreSupprimer

Vous avez des questions par rapport à cet article ? Laissez votre préoccupation en commentaire. Nous nous efforcerons de vous répondre dans les brefs délais !

Fourni par Blogger.
// disable viewing page source