Ouverture du Programme canadien de bourses de la Francophonie (PCBF) 2021


Le Programme canadien de bourses de la Francophonie (PCBF) est un programme de bourses conçu pour renforcer les capacités institutionnelles grâce à la formation des ressortissants de 37 pays en développement membres de la Francophonie et bénéficiaires de l’aide publique au développement du Canada.

La bourse de la Francophonie permet aux candidats qualifiés qui démontrent le plus d’aptitudes à contribuer au renforcement des capacités de l’institution à leur retour au pays, à entreprendre des études au Canada aux niveaux technique et professionnel et au niveau universitaire (Master, doctorat et post-doctorat)

LE PROGRAMME EN BREF

DATE LIMITE : Varie selon les pays.
NIVEAU : Licence, Master, Doctorat, Post-doctorat.
FINANCEMENT : Entier.
OUVERT : 37 pays (vois la liste ci-dessous)
PAYS : Canada

Le but du programme à court terme est de contribuer à la réalisation de l’objectif par le financement et la gestion de 1200 à 1500 bourses d’études, au cours de la présente phase, dans des institutions de formation canadiennes pour des boursiers provenant des 37 pays bénéficiaires.

L’objectif à long terme du programme est de promouvoir le développement des pays bénéficiaires en accordant la priorité à :
  • La formation de formateurs, particulièrement dans le domaine de l’enseignement technique et professionnel ;
  • L’amélioration des compétences du personnel des collèges et des universités dans le domaine de l’enseignement et de la recherche ;
  • L’accroissement et le renforcement des compétences au moyen de la formation de spécialistes et de gestionnaires des secteurs public et privé.

PAYS ÉLIGIBLES

La campagne de sélection 2021 est ouverte aux ressortissants des pays suivants (selon l’ordre alphabétique) :
  • Bénin (16 bourses),
  • Burkina Faso (16 bourses),
  • Burandi (8 bourses),
  • Cambodge (4 bourses),
  • Cameroun (8 bourses),
  • Cap-Vert (4 bourses),
  • Comores (4 bourses),
  • Congo (Brazzaville) (4 bourses),
  • RD Congo (8 bourses),
  • Côte d’Ivoire (12 bourses),
  • Djibouti (4 bourses),
  • Dominique (2 bourses),
  • Égypte (4 bourses),
  • Gabon (8 bourses),
  • Guinée(12 bourses),
  • Guinée équatoriale (2 bourses),
  • Guinée-Bissau (4 bourses),
  • Haïti (16 bourses),
  • Maurice (4 bourses),
  • Laos (4 bourses),
  • Liban (4 bourses),
  • Madagascar (8 bourses),
  • Mali (16 bourses),
  • Maroc (8 bourses),
  • Mauritanie (2 bourses),
  • Niger (12 bourses),
  • République centrafricaine (2 bourses),
  • Rwanda (8 bourses),
  • Sainte-Lucie (2 bourses),
  • São-Tomé-et-Principe (1 bourses),
  • Sénégal (16 bourses),
  • Seychelles (2 bourses),
  • Tchad (4 bourses),
  • Togo (8 bourses),
  • Tunisie (4 bourses),
  • Vanuatu (1 bourse),
  • Vietnam (16 bourses),

AVANTAGES DU PROGRAMME

Le programme de bourses d’études de la francophonie canadienne offre les éléments suivants :
  • Billets d’avion (arrivée et retour final) + indemnités de déplacement.
  • Indemnité d’installation à l’arrivée.
  • Allocation pour l’achat de vêtements d’hiver au cours du premier semestre de l’arrivée.
  • Allocation mensuelle de subsistance (logement, repas et dépenses personnelles).
  • Allocation de livres par session.
  • Possibilité d’acquérir un ordinateur une fois pendant le séjour académique.
  • Frais de scolarité (cours du programme uniquement).
  • Indemnité de déplacement pour la participation à des conférences (pour le Master de recherche ou le doctorat uniquement).
  • Couverture santé pour la durée du programme de formation.
  • Budget disponible pour soutenir la recherche des activités (uniquement pour les masters, doctorants).
  • Expédition des effets personnels lors du retour final.

ADMISSIBILITÉ AU PROGRAMME DE BOURSES D’ÉTUDES DE LA FRANCOPHONIE CANADIENNE

Les candidats au programme de bourses d’études de la francophonie canadienne doivent satisfaire aux critères suivants :
  • Doit être citoyen d’un pays éligible (liste ci-dessus).
  • Le programme doit correspondre à au moins un des domaines prioritaires qui a été défini par le pays bénéficiaire (voir lien postuler).
  • Le candidat doit être employé.
  • Occuper un poste clé (exception pour les candidates si son employeur accepte de la réintégrer à un poste clé après son retour).
  • L’établissement du candidat doit appartenir à la catégorie des établissements éligibles pour recevoir des prix par ordre de priorité.
  • L’établissement doit s’engager à réintégrer le candidat à la fin de son programme. L’institut doit définir ses besoins de renforcement institutionnel.
  • Maîtrise du français parlé et écrit : Étant donné que les études doivent se faire de façon continue en français et dans un établissement de langue française au Canada, la maîtrise du français est une condition essentielle à l’admission. Les ressortissants de Cambodge, Cap-Vert, Dominique, Égypte, Guinée-Bissau, Guinée équatoriale, Laos, Liban, Mauritanie, Rwanda, São Tomé et Príncipe, Sainte-Lucie, Seychelles, Vanuatu et Vietnam sont appelés à démontrer le succès de “TFI“.
  • Les candidats sélectionnés pour un programme en administration publique doivent réussir l’examen SEL (Service d’évaluation linguistique).
  • Maîtrise des outils informatiques de base : WORD, Excel, PowerPoint et recherche Internet. Un test de compétences TOSA sera administré pour vérifier le niveau de compétence.
  • Les études en médecine, pharmacie et dentisterie pour la formation clinique sont exclues, à l’exception de la recherche postdoctorale.
  • Les personnes qui ont demandé l’immigration au Canada ou qui ont le statut de résident ou dont le conjoint a ce statut ne sont pas admissibles.

INSTRUCTIONS POUR POSTULER

Pour postuler, les candidats doivent contacter le comité de gestion de la bourse dans leurs pays respectifs (lien ci-dessous) pour obtenir des informations sur la méthode de soumission et les délais de soumission. Ensuite, soumettez leurs candidatures avant la date limite de réception des candidatures de leurs pays respectifs.

Les comités de sélection locaux sélectionneront les candidats en fonction du dossier académique ; le niveau de français ; la présentation du projet d’études et de développement professionnel ; ainsi que les perspectives de développement institutionnel.

Le partenaire canadien (Bureau canadien de l’éducation internationale / Entraide universitaire mondiale du Canada) examinera et approuvera la liste des candidats recommandés par le comité de sélection local.

Les candidats sélectionnés seront informés de prendre contact avec les établissements universitaires canadiens pour obtenir une offre d’admission de ces établissements.

Les délais varient selon les pays. Les candidats sont donc invités à contacter la commission des bourses dans leur pays pour les délais précis.

Pour plus de détails sur le Programme de bourses de la francophonie canadienne, veuillez consulter la page officielle.


Ouverture du Programme canadien de bourses de la Francophonie (PCBF) 2021 Ouverture du Programme canadien de bourses de la Francophonie (PCBF) 2021 Reviewed by Admin on janvier 14, 2021 Rating: 5

Aucun commentaire:

Fourni par Blogger.