Avis de recrutement : 02 Techniciens Sécurité Alimentaire et Moyens d'Existence du projet RESILAC Financé par l'Union Européenne et l'AFD

Avis de recrutement : 02 Techniciens Sécurité Alimentaire et Moyens d'Existence du projet RESILAC Financé par l'Union Européenne et l'AFD

Avis de recrutement : 02 Techniciens Sécurité Alimentaire et Moyens d'Existence du projet RESILAC Financé par l'Union Européenne et l'AFD



ASSOCIATION DES JEUNES POUR LE DEVELOPPEMENT DU MONDE RURAL (AJED-MR)
AJED.MR B.P: 15 DOUKOULA. Tél. : 676 55 03 34 / 697 47 33 80/ 666 75 98 36
Web: WWW.aiedmr.wordpress.com E-mail : aiedmr@yahoo.fr


Appel à candidature pour le recrutement de deux (02) Techniciens Sécurité Alimentaire et Moyens d'Existence (SAME) du projet RESILAC au sein d' AJED-MR


1. Contexte et justification
RESILAC - Redressement Economique et Social Inclusif du bassin du Tchad - est un programme d'envergure internationale mis en œuvre sur le territoire du Lac Tchad, sur quatre pays dont le Tchad, Niger, Nigéria et Cameroun.
Financé par l'Union Européenne et l'Agence Française de Développement pour une durée de 4ans, RESILAC a pour objectif de contribuer au redressement économique, à la résilience et au renforcement de la cohésion sociale des populations et communautés affectées par la crise sécuritaire et le changement climatique.
Porté par un consortium de trois ONG internationales dont ACF-chef de file, CARE et le groupe URD, le programme est structuré autour de quatre objectifs spécifiques que sont •
Pilier 1 : Renforcer le capital humain, la cohésion sociale et la gestion collective et durable des ressources naturelles dans les territoires ciblés ;
Pilier 2 : Favoriser le redressement économique dans les territoires ciblés et la résilience des populations les plus exposées, notamment les jeunes et les femmes, à travers un accès à l'emploi et à des systèmes de production agro-sylvo pastorale intensifiés et adaptés au changement climatique ;
Pilier 3 : Valoriser et consolider les acteurs des territoires ciblés en favorisant dialogue et engagement, et en renforçant leurs capacités suivant les compétences et rôles de chacun ;

Pilier 4 : Produire des connaissances utiles pour la qualité des activités du projet en contexte de crise et pour la prise de décision des acteurs locaux.
La stratégie globale du programme repose sur la valorisation et la consolidation des acteurs locaux à travers le renforcement des capacités. D'où, le partenariat tripartite AJED-MR, CARE International au Cameroun et ACF. Ceci est une garantie inéluctable non seulement de renforcement des capacités mais aussi de transfert des compétences aux acteurs endogènes en faveur de la pérennisation des approches et réalisations du programme.
Pour la conduite des activités du projet sur le terrain, AJED-MR recrute deux (02) Technicien Sécurité Alimentaire et Moyens d'Existence (SAME).

II. Profil de poste
Titre du Poste : Technicien Sécurité Alimentaire et Moyens d' Existence (SAME)
Projet Redressement Economique et Social Inclusif du Lac Tchad — RESILAC

Compétences requises : Bac plus 2 ou 3 en agroéconomie, développement rural, sociologie ou toute filière connexe
Au moins 02 ans d'expérience professionnelle en conduite d'activités agricole, agronomie (agriculture/élevage/pisciculture)
Expérience dans le développement /animation communautaire
Expérience dans la conduite des CEP ;
Bonne maîtrise des itinéraires techniques des cultures (pluviales et maraichères) '
Expérience auprès des populations en situation de grande précarité économique et sociale
Capacité d'adaptation dans un contexte ayant des contraintes sécuritaires Maitrise du Français
Connaissance du fulfulde et/ou d'autres langues locales des zones cibles ; Connaissance de la zone d'intervention du projet (commune de Mindif dans le département du Mayo-Kani et Koza dans le département du MayoTsanaga)
• liBonne capacité à rédiger des rapports d'activités et à élaborer les plannings d' activités
Forte capacité à travailler sous pression
Forte capacité à travailler en équipe

Composition dossier : du Une lettre de motivation adressée au Coordonnateur de AJED-MR ;
Une photocopie du diplôme le plus élevé ;
Une photocopie de la Carte Nationale d'Identité (CNI) ;
• Un curriculum vitae détaillé ;
Un certificat de travail (le cas échéant) •
Toutes autres pièces pouvant aider à mieux évaluer la candidature.

Lieux d'affectation : La commune de Mindif dans les départements du Mayo Kani et celle de Koza dans le département du Mayo Tsanaga

Lieux et date limite recevabilité des dossiers Les dossiers complets de candidature sont attendus au plus tard le 27 Avril 2020 à 16 heures aux lieux suivants :
Bureau d'AJED-MR à Maroua, sis au quartier Djarengol, à côté de l'Autoécole CFORMA, face CDD •
Bureau de CARE à Maroua sis au quartier comice - face de la délégation régionale des affaires sociales
• Bureau de ACF à Maroua au quartier Pitoaré non loin de l'hôtel
Protocole.
• Commune de Mindif ;
• Commune de Koza
Lien hiérarchique : Sous la supervision directe dil superviseur terrain de l'OSC partenaire
Lien Fonctionnel : Collabore avec l'animateur insertion, l'animateur chaines de valeur, le Technicien TICOM, I'ACDES et le reste des agents terrain du projet.
Temps de
Travail : 40 heures par semaine, de lundi à Vendredi (exceptionnellement samedi si nécessaire)

III. Raison d'être du poste
Sous la supervision du Superviseur Terrain de AJED-MR, le Technicien SAME Participe à la mise en place les activités SAME dans les villages et/ou communes retenus à travers l'appui à l'économie locale et l'emploi des jeunes (et adultes) par le renforcement aux systèmes de production familiale diversifiés et adaptés aux changements climatiques.

IV. Taches principales
Tâche I : Participer à la mise en place et la gestion des systèmes de production familiale diversifiés et adaptés aux changements climatiques en cohérence avec les orientations du programme RESILAC

Participer à la réalisation des diagnostics territoriaux et à l'identification des ménages et groupements de paysans ou de producteurs à appuyer dans les communes et villages d'intervention du programme ;
Participer à l'analyse des potentialités d'accès à la terre et d'introduction / développement de pratiques et techniques innovantes et adaptatives (climate smart agriculture) ,
Participer à la définition de la méthodologie d' intervention en coordination avec le responsable programme ;
Conduire la mise en œuvre des activités pilotes pour tester des pratiques /techniques innovantes ;
Organiser le planning de mise en œuvre en collaboration avec le chargé de projet '
Mettre en valeur les terres cultivables et favoriser l'accès aux individus / familles dans le besoin ;
Veiller à la création d'une dynamique d'appui à l'économie locale (liens avec l'aménagement foncier, les travaux d'ICOM, les investissements financiers/matériels) dans-lee communes bénéficiaires du programme ,
Participer à l'élaboration des modules de formation chargé de projet •
Participer à la construction des documents de support de travail (questionnaires, compte rendu, etc.) •
Identifier et prévenir les problèmes ou contraintes ;
Notifier les changements des conditions socio-économiques et agricoles sur la zone d'intervention ;
Suggérer des recommandations pour améliorer le projet en fonction des résultats des activités ; Coordonner les activités des producteurs et groupements paysans et sensibiliser les partenaires locaux sur le terrain ;
S'assurer de l'avancement et de l'impact des activités.

Tâche 2 : Collecter les données pour le suivi et le monitoring des activités du programme Collecter des données de qualité pour le monitoring du programme et les transmettre au chargé de projet
Faire remonter les plaintes et les problèmes identifiés auprès du chargé de projet ;
Tenir à jour les différents outils de gestion et rapports relatifs à ces activités ;
Suivre l'évolution des indicateurs de sécurité alimentaire et des moyens d'existence des populations dans la zone d'intervention ;
Assurer le reporting hebdomadaire et mensuel des activités menées.

Tâche 3 : Gérer les facilitateurs des CEP et des sites de démonstration
Participer à l'identification des facilitateurs endogènes pour la mise en place des CEP et les parcelles de démonstration a Participer au renforcement des capacités des facilitateurs ;
Effectuer des suivis hebdomadaires afin de s'assurer que les facilitateurs conduisent les séances d'animation selon la méthodologie définie ;

Tâche 4 : Suivi-évaluation
Etablir et effectuer une mise à jour mensuelle et appuyer la capitalisation et la dissémination de bonnes pratiques et des données sur la SAME.
Appuyer la capitalisation des données du projet et la mise en œuvre d'un mécanisme de feedback avec les différents acteurs pour établir une base de données de qualité au sein du projet.
Faire remonter les plaintes et les problèmes identifiés auprès du responsable de programme. Participer à toutes les activités de renforcement des capacités (formation, ateliers) organisées par le consoltium visant le transfert des compétences (approche, outils) vers les staffs/agents de terrain. Participer activement aux missions de supervision, suivi, audit et évaluation des activités du RESILAC, en cas de sollicitation.
Participer aux réunions terrain.
Elaborer le planning d'activités mensuel en collaboration avec le Technicien TICOM, l'Animateur Chaîne de valeurs, I' Animateur Insertion professionnelle et le Superviseur Terrain qui se chargera de le transmettre au consortium via le Chargé de projet et au Cadre Communal de Développement
(CDD) via l'ACDES ;
Décliner le planning d'activités mensuel en planification hebdomadaire.
Produire les rapports d'activités hebdomadaires.
Produire le rapport d'activités mensuel en collaboration avec le Technicien TICOM, l'Animateur Chaîne de valeurs, l' Animateur Insertion chaîne de valeurs, le Superviseur TerrainœtTACDES qui

se chargeront respectivement de le soumettre au Chargé de projet et au Cadre Communal de Développement (CDD). Ce rapport inclut au minimum :
Une description des activités planifiées, réalisées et non réalisées (si applicable) pendant la période couverte par le rapport et une justification des activités non réalisées ;
Les résultats obtenus par rapport au plan d'action hebdomadaire ;
Les difficultés rencontrées ;
Les leçons apprises et bonnes pratiques ;
Les recommandations et priorités pour le prochain mois ;
Des photos parlantes/des témoignages ou succès story si possible.
Assurer la prise en compte du genre dans la mise en œuvre des activités du projet qui lui incombent au niveau communautaire ;
Collaborer avec les autres agents de terrain dans la mise en œuvre des activités du projet.

Tâche 4 : Autres tâches connexes
Se substituer au Superviseur Terrain en cas de besoin lors des rencontres avec les partenaires, etc.
Appuyer la formation et la supervision des animateurs et relais communautaires recrutés par la commune.
En plus des tâches citées ci-dessus, le Technicien SAME peut être amené à effectuer d'autres tâches assignées par son superviseur ou l'OSC selon les besoins du projet.
Ce profil de poste peut être sujet à des modifications permanentes suivant l'évolution des activités de l'Organisation. Ces modifications seront définies et discutées entre le Technicien SAME et l'OSC qui l'emploie.

V. Procédures de sélection
Après étude des dossiers de candidature, seuls les candidats admis à passer un test écrit ou l'entretien oral seront contactés et leur liste sera affichée une semaine après la date limite de dépôt de dossier.

VI. Livrables
Le Technicien Sécurité Alimentaire et Moyens d' Existence (SAME) s'engage à préparer et soumettre à son superviseur un planning mensuel, des rapports de mission, des rapports hebdomadaires ainsi que des rapports des réunions et tout autre événement sous sa responsabilité directe.
Je, soussigné, déclare avoir lu et compris ce profil de poste, et accepte d'effectuer toutes les tâches listées ci-dessus.

N.B : les candidatures féminines sont fortement encouragées.
Pour plus d'informations, contacter le 698 78 91 49

COMMENT POSTULER
Bureau d'AJED-MR à Maroua, sis au quartier Djarengol
Avis de recrutement : 02 Techniciens Sécurité Alimentaire et Moyens d'Existence du projet RESILAC Financé par l'Union Européenne et l'AFD Avis de recrutement : 02 Techniciens Sécurité Alimentaire et Moyens d'Existence du projet RESILAC Financé par l'Union Européenne et l'AFD Reviewed by Admin on avril 22, 2020 Rating: 5

Aucun commentaire:

Fourni par Blogger.